Ayan et le Ballon Blanc

Un docu-fiction de Vida Dena

Après 5 ans pas­sés en Europe, le Bal­lon blanc (Vida Dena) se pose à nou­veau en Iran, son pays natal. Dési­reuse de réa­li­ser un film sur son pays, elle se sent pour­tant prise dans des vents contraires. « Pour­quoi veux-tu mon­trer aux étran­gers qu’on donne des pots-de-vin ? ». Le Bal­lon blanc fer­rait-il fausse route ? Sur­prise, elle se rend compte que ses amis ne sou­tiennent et ne veulent pas par­ti­ci­per à son pro­jet. Ayan, la plus réti­cente, lui reproche son exil et sa vision très sté­réo­ty­pée d’un pays qui l’a vu gran­dir. Ayan et le Bal­lon blanc devient alors bien plus qu’un docu­men­taire, il est le dépo­si­taire des joies mais aus­si des dés­illu­sions accu­mu­lées. Le bal­lon, per­du ou retrou­vé à la lisière de deux pays, tel Les Déso­rien­tés d’Amin Maa­louf, se console de son pas­sé mais c’est de la dis­pa­ri­tion de l’avenir dont il ne se remet pas. « Mais pour­quoi ai-je fait un truc pareil ? ». Vida Dena est une jeune artiste ira­nienne pleine de talent et son docu­men­taire est à l’image ou plus exac­te­ment l’identité de sa réa­li­sa­trice. Ce qui fait qu’elle est elle, et pas une autre, une femme pas­sion­nante !

Matilda Delier

Ayan et le Ballon blanc
Un docu-fiction de Vida Dena
Kask, 2015

Autres Popcorns "Docu"