I’m every woman

Liv Strömquist

Avec la BD I’m eve­ry woman, Liv Ström­quist pour­suit sa cri­tique au vitriol de l’ordre patriar­cal et de son pro­jet « social » de la famille nucléaire. Au fil des pages de l’essai gra­phique, l’auteure nous explique com­ment tout ceci est une vaste construc­tion cultu­relle tue-l’amour au ser­vice des inté­rêts mas­cu­lins vieille d’à peine cent ans, pro­duit d’une vision de la classe bour­geoise pro­je­tant sa morale sexuelle et amou­reuse sur la socié­té toute entière. L’essai tisse sa trame autour de la natu­ra­li­sa­tion de cette ins­ti­tu­tion et la ques­tionne. Pour­quoi aller cher­cher la légi­ti­ma­tion de nos propres com­por­te­ments en s’identifiant à ceux des ani­maux et se ras­su­rer avec des his­toires de man­chots qui res­tent ensemble toute leur vie ? Liv Ström­quist nous rap­pelle que c’est quand même celui qui n’a pas à endu­rer toute sa vie ce pro­jet, le Pape pour ne pas le citer, qui est le plus grand zéla­teur de la famille nucléaire !

Ce trip poli­ti­co-pop nous emmène dans les cou­lisses des pires boy­friends de l’histoire et c’est violent (séques­tra­tion, sui­cide). On y croise notam­ment un Ing­mar Berg­man exer­çant son génie créa­tif pen­dant que toutes ses com­pagnes met­taient entre paren­thèse la leur pour s’occuper de ses enfants…

L’ouvrage se clôt sur un beau por­trait croi­sé de Vol­ta­rine de Cleyre, anar­chiste amé­ri­caine et de Yoko Ono, artiste avant-gar­diste. L’une défen­dait la péren­ni­té de l’amour,le refus de l’intimité per­ma­nente, l’autre la défense d’un art qui puisse être libre de toute forme d’emprise du couple. Bref, I’m eve­ry woman est un tra­vail gra­phique salu­taire à lire pour lut­ter contre l’hégémonie de la famille nucléaire et pour son humour. Par­tie à savou­rer par­ti­cu­liè­re­ment, le cha­pitre sur les enfants qui sont tous des ultras conser­va­teurs par­ti­sans de l’ordre éta­bli, et des fanas de la famille nucléaire et de la femme au foyer !

Pierre Lempereur

I’m every woman
Liv Strömquist
Rackham, 2018

Autres Popcorns "BD"