Monument Valley II

Ustwo games

Quand le pre­mier épi­sode de Monu­ment Val­ley sort en 2014, il devient ins­tan­ta­né­ment un clas­sique du jeu mobile. Avec son his­toire simple, ses puzzles évi­dents, sa dou­ceur accen­tuée par ses cou­leurs déli­cates et ses gra­phismes sublimes ins­pi­rés du peintre néer­lan­dais M.C. Eischer, il touche un très large public tout en ren­con­trant le suc­cès cri­tique. Le second épi­sode reprend les qua­li­tés, ain­si que les défauts comme nous allons le voir, de son pré­dé­ces­seur. Il y ajoute un lien entre une mère et sa fille que le joueur déplace dans des décors impos­sibles. Il s’agit d’y résoudre des énigmes en bou­geant du bout des doigts des élé­ments de ces pay­sages abs­traits et tou­jours sublimes. Nar­ra­ti­ve­ment rem­pli de bons sen­ti­ments et par­fois trop consen­suel dans son ambiance pour son propre bien, Monu­ment Val­ley II mérite pour­tant votre atten­tion. Tout d’abord pour son esthé­tique envou­tante, loin des canons pho­to­réa­listes des block­bus­ters, por­tée par un rythme apai­sé. Ensuite, par sa faci­li­té de prise en main et son uni­vers, le titre est par­ti­cu­liè­re­ment pro­pice au jeu avec les plus jeunes. Il se révèle alors idéal pour le plai­sir de par­ta­ger, entre adulte et enfant, un jouet com­mun, géné­ra­teur de moments de conni­vence, de réflexion, d’émerveillement visuel où chaque âge trouve un plai­sir dif­fé­rent. Et cette rela­tion se retrouve dans le dérou­le­ment du jeu qui raconte une his­toire simple de trans­mis­sion mais aus­si de lien et de coopé­ra­tion, loin de nou­veau des gros suc­cès com­mer­ciaux valo­ri­sant l’individualisme et la com­pé­ti­tion. Enfin, en fai­sant de ses per­son­nages prin­ci­paux des femmes dans une indus­trie encore régu­liè­re­ment tra­ver­sée de polé­miques machistes, Monu­ment Val­ley II exprime un fémi­nisme dis­cret. Cer­tai­ne­ment pas un poing levé contre le patriar­cat mais tou­jours, en creux, ce refus de creu­ser le sillon des block­bus­ters.

Julien Annart

Monument Valley II
Développé par Ustwo games, 2017

Site de l'éditeur

 

Autres Popcorns "Jeux vidéo"