Une éclipse et des lucioles

Olivier Starquit

Dans le pro­lon­ge­ment de son livre paru en 2011, L’extinction des Lumières, Oli­vier Star­quit – qui écrit dans nos pages – pour­suit son impla­cable ana­lyse des maux qui affectent la démo­cra­tie contem­po­raine. Entre absence de vision, satu­ra­tion du vocable popu­lisme, dilu­tion dans la vul­gate néo­li­bé­rale et méfiance gran­dis­sante envers le poli­tique, le natio­na­lisme cultu­rel, « les anti-Lumières » par­tout relèvent la tête. Et ce, sous des formes dif­fé­rentes : des attaques contre le prin­cipe d’égalité et l’universalisme à la réduc­tion de l’identité à l’ethnique ou à la nation. Mais, face à cette sombre car­to­gra­phie, cette éclipse du rap­port à la rai­son et à la véri­té, des lucioles scin­tillent. Oli­vier Star­quit décrypte les outils de la démo­cra­tie ins­ti­tuant, l’utopie, l’autonomie, la déso­béis­sance et le com­mun, les illustre sur base de pen­seurs poli­tiques féconds, comme Cas­to­ria­dis, Lor­don ou Ran­cière, et trace des pers­pec­tives qui vont des luttes et des mou­ve­ments sociaux d’Amérique latine, d’Italie ou de Tur­quie jusqu’aux ini­tia­tives belges de sou­tien aux migrants. Un livre puis­sant et revi­go­rant, tout à la fois théo­rique et pra­tique, pour pro­pul­ser nos com­bats et refu­ser radi­ca­le­ment l’ordre domi­nant du monde.

Jean Cornil

Une éclipse et des lucioles - De la démocratie au XXIe siècle
Olivier Starquit
Les Territoires de la Mémoire, 2018

Autres Popcorns "Lecture"